National
L’environnement construit est omniprésent : le bâtiment où vous travaillez, les technologies qui gèrent flux de travail et processus ou les actifs physiques et numériques du quotidien.
De nos jours, cet environnement construit est aux prises avec un nombre toujours plus grand de systèmes à gérer, de réglementations à respecter et d’attentes à satisfaire de la part du personnel.
Vous vous trouvez face à plusieurs difficultés :
Les actifs physiques sont le deuxième plus grand poste de dépenses après le personnel
Cloisonnement des services ; disparité des systèmes, des équipes et des processus
Processus existants inefficaces et sujets aux erreurs
Complexité amplifiée par l’échelle et la rapidité des changements stratégiques
Pour gérer le tout, vous investissez dans les technologies – mobiles, IoT, cloud, Big Data, sécurité – afin d’aider vos collaborateurs à gagner en efficacité, à identifier les erreurs avant qu’elles ne se transforment en problèmes et à obtenir des informations approfondies qui vous permettront de prendre des décisions en toute confiance. 
Sinon, vous risquez de découvrir tardivement les problèmes, de ne pas être en conformité avec la réglementation officielle, de prendre des décisions mal informées aux lourdes conséquences sur le long terme et d’être victime d’atteintes à la sécurité à grande échelle. Pour quels résultats au final ? De nouvelles dépenses inutiles. 
Cependant, ces investissements créent un réseau encore plus complexe d’infrastructures connectées, de flux de travail compliqués et d’outils non intuitifs qui finissent par générer plus de points de données que ce que vous êtes capable de gérer.  
D’une certaine manière, votre quête d’optimisation et de conformité a abouti à la mise en place de solutions individuelles et cloisonnées, et de rapports complexes et difficiles à déchiffrer – qui ne vous aident toujours pas plus qu’avant à y voir plus clair ou plus loin afin de prendre des décisions globales.