National
L’Accueil en entreprise et évènementiel font partie des métiers dont on ne parle que trop peu mais qui souffrent vraiment en cette période de crise sanitaire.

Les Chiffres d’Affaires sont à moins de 10% pour l’un et à 0% pour l’autre. L’un va redémarrer lentement, l’autre attendra septembre au mieux !
Et si le chômage partiel aide nos salariés, il n’aide pas nos entreprises à survivre. Avec un maximum de 10% de CA en avril mais seulement 40% voir 60 % en mai et juin pour l’accueil en entreprise et la fermeture des accueils dans beaucoup de sociétés, vers qui pouvons-nous nous tourner pour survivre demain ?

Des PGE (Prêts Garantis par l’Etat) sont demandés mais devront être remboursés et cela fragilisera encore plus les Pure-Players de l’accueil. Il reste certains clients qui, dans le meilleur des cas, acceptent de régler un forfait mensuel de 30% pour payer intégralement nos personnels et subvenir à une partie de nos frais fixes, mais d’autres ne l’acceptent pas…

Ils font le choix de ne pas être partenaires, de ne rien payer. Ils ne sont pas reconnaissants d’un service rendu depuis des années pour beaucoup… Nos clients souffrent aussi mais combien ont 85% de masse salariale dans leur CA qui a lui baissé de 90% ? L’accueil sera-t-il encore utile dans des bâtiments à moitié vides et sans visiteurs…

https://altes-accueil.fr