National
Quels critères RSE opérationnels intégrer dans les cahiers des charges et les appels d’offres, pour chaque métier de l'immobilier ?

Pour un acteur immobilier, les impacts environnementaux et sociétaux indirects dépassent souvent les impacts directs de l'activité. Plus de 60% de l'empreinte carbone des bâtiments sont dus aux émissions indirectes. Réduire les impacts nécessite d'engager l'ensemble de la chaîne de valeur, notamment via la politique d'achats.

Quels critères RSE opérationnels intégrer dans les cahiers des charges et les appels d’offres, pour chaque métier de l'immobilier ?
En partenariat avec Gecina et Icade et avec l'appui d'un groupe d'experts, l'Observatoire de l'Immobilier Durable, dont l’Arseg est un membre fondateur, propose un outil librement accessible et adaptable pour accompagner les acteurs immobiliers à mettre en place une politique d'achats responsables.
Privilégiant une approche sectorielle, l'outil propose une liste courte de critères RSE pour plus de 50 métiers, analysés par le prisme de 17 thématiques environnementales, sociales/sociétales et de gouvernance.

Grâce aux contributions d'adhérents de l'Arseg, qui ont transmis leur expérience sur le sujet (questionnaire, témoignages, etc.), une première version d'un outil simple et concret est maintenant disponible.

L'outil, évolutif et adaptable, est composé :

- D'une grille de critères à prendre en compte dans le cadre des achats ;
- D'un guide d'accompagnement.

Téléchargez la grille et le guide sur le site de l'OID.