Entretien des locaux de travail par un prestataire extérieur (hors secteur sanitaire) :

quelles précautions prendre contre le COVID-19 ?

Quels sont les risques de transmission du COVID-19 ?

 

Quand vous êtes touché par un postillon ou une gouttelette contaminées :

→ Sécrétions projetées lors d’éternuements ou de la toux, en cas de contact étroit : même lieu de vie, contact direct à moins  d’un mètre en l’absence de mesures de protection.

Rappelez-vous que vous pouvez aussi être porteur du virus et le transmettre.



Quand vous portez vos mains

ou un objet contaminé au visage :

  • Un risque important de transmission est le contact des mains non lavées.
  • Sur les surfaces contaminées (objets, cartons, poignées…), le virus peut survivre quelques heures à quelques jours.
  • Quand vous mangez, buvez, fumez ou vapotez, si vous avez les mains sales ou que vous partagez les aliments, les bouteilles ou verres avec d’autres,

il existe un risque important lors du contact de la main avec la bouche.



1.PRÉPARER

  • Revoyez  avec  le  client  (entreprise  ou  copropriété)  comment  alléger   le plan de nettoyage le plus possible afin d’intervenir prioritairement dans les zones occupées
  • Informez les clients qu’un nettoyage désinfectant sera réalisé avec les produits de détergence ou de détergence désinfectante habituellement utilisés par la profession
  • Évitez les changements de personnel sur un même site
  • Libérez l’agent d’entretien de toutes les tâches périphériques superflues. Limitez les prestations au strict minimum (sortie des poubelles par exemple) avec périodicité réduite
  • Décalez au besoin les horaires, pendant la pandémie, pour éviter les contacts avec les occupants.

À défaut, adaptez le plan de prévention de façon à respecter les distances d’éloignement d’au moins 1 m. avec les personnes (ex : passage pendant la coupure du midi ou organisation

de la circulation)

  • Affichez visiblement les informations concernant les gestes barrière

→Lorsque les salariés sont conduits à utiliser des produits, notamment des désinfectants, plus puissants que ceux utilisés habituellement, informez les des risques supplémentaires liés à leur usage et formez les aux moyens de s’en prémunir ; équipez les en conséquence

  • Équipez le chariot de consommables en quantité suffisante : papier essuie main jetable, gants jetables, lingettes désinfectantes, lavettes jetables à imprégner avec détergent désinfectant virucide, gel hydro alcoolique, sacs-poubelle
  • Assurez-vous qu’une poubelle pour les déchets souillés est bien identifiée
  • Attribuez dans la mesure du possible des outils de travail individuels (chariot et matériel, gants à usage unique ou de ménage compris)
  • Evitez les prises de poste collectives, ajustez les horaires afin de permettre à chacun de se préparer individuellement en respectant la distanciation

2. REALISER

  • Portez des gants de ménage de façon systématique et ne vous touchez pas le visage. Nettoyez les gants avant de les retirer.
  • Faites porter une attention particulière au nettoyage des points de contact (poignées, boutons, rambardes, containers, poubelles…)
  • Pendant toute la pandémie, ne transvasez plus le contenu d’une poubelle d’un contenant à l’autre, mais retirez et évacuez tout sac usagé
  • Nettoyez régulièrement le chariot
  • Stockez les chariots dans un lieu isolé, propre, utilisé uniquement par votre personne si possible.

Si le local est exigu, donnez des consignes pour effectuer un roulement pour la prise et remise des charriots (décalez les horaires de travail par exemple)

3. VÉRIFIER

  • Vérifiez en permanence l’approvisionnement des consommables permettant de respecter les consignes : matériel du chariot, gel hydro alcoolique, rouleaux de papier absorbant, sacs-poubelle, etc.
  • Évacuez les déchets à chaque intervention via la collecte des déchets et la filière d’élimination classique